Seminario « Manuscritos hispánicos XIX-XXI » 2012-2013

Responsables : Fatiha Idmhand (Université du Littoral Côte d’Opale/ Cecille EA4074 Lille) et Bénédicte Vauthier (Universität Bern)

OBJECTIFS et PROGRAMMATION

Le séminaire « Manuscritos hispánicos XIX-XXI/ Manuscrits hispaniques XIX-XIX » prétend construire un pont entre approche critique – sur le mode hispanique – et approche génétique des manuscrits – à la française – en tenant compte de la spécificité des corpus et des contextes nationaux, notamment de la tradition éditoriale.

Depuis près de 40 ans, il existe en Espagne une tradition éditoriale en format de poche de textes littéraires hispaniques – le « canon » – destinés à un public de niveau universitaire (Clásicos Castalia, Cátedra, Crítica, Biblioteca Nueva, etc.). Ces éditions présentent une physionomie très particulière par rapport aux collections existantes sur le marché français (Folio, Garnier Flammarion, Points, etc.). Il s’agit le plus souvent d’éditions de textes du Moyen Âge au XXIe siècle, espagnols et hispano-américains, accompagnés non seulement d’une introduction et d’une bibliographie, mais également d’un apparat critique, de variantes, de documents autographes et inédits, etc. S’il existe un consensus quant à la méthode à suivre pour éditer les textes « classiques » (Moyen Âge, Renaissance, Siècles d’Or), il n’en va pas ainsi pour l’établissement et la transmission des textes « modernes » (XIXe-XXIe), et ce malgré le travail innovateur de critique génétique mené depuis les années 1970 au sein de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (ITEM), principalement sur un corpus de textes francophones. Dans le domaine hispanique, ce travail et cette réflexion ont pourtant été à l’origine de la création de la collection Archivos (1984) et de la signature d’un « Accord de Collaboration Scientifique et Culturelle », sous le patronage de l’UNESCO, en vue d’assurer « la conservation et la publication de la littérature latino-américaine et des Caraïbes du XXe siècle ». Si l’on excepte cette collection, dont les objectifs éditoriaux sont aujourd’hui poursuivis par le CRLA-Archivos (CNRS-Poitiers), on constate aujourd’hui dans le domaine hispanique que critiques et éditeurs, forts d’une tradition philologique bien établie, se basent sur un minutieux travail effectué dans les archives, consultent les manuscrits et les brouillons d’auteurs, comparent les différentes éditions papier, pour finalement mélanger les observations issues d’une approche génétique et celles issues de la critique textuelle, transposant les conclusions validées pour l’étude des manuscrits médiévaux à celle des manuscrits contemporains.

Le séminaire mensuel – vendredi 10.00 – 13.00 – est articulé en deux temps, bien différenciés.

  1. La première partie du séminaire (10.00-11.30) est réservée à des interventions de chercheurs qualifiés ou de jeunes chercheurs qui travaillent dans une perspective génétique sur des manuscrits et des archives d’écrivains hispaniques contemporains.
  2. La seconde partie du séminaire (11.30-13.00) est consacrée à une réflexion collective sur les problèmes théoriques et pratiques que pose l’édition critique et génétique de textes contemporains.


CALENDRIER 2012-2013
—

Toutes les séances du séminaire auront lieu le vendredi matin (10.00-13.00) en salle Info 5 (sous-sol Nouvel Immeuble Rateau),  45 rue d’ULM – 750005 Paris.

21 septembre 2012
   Carlos Liscano (écrivain) « Escribir en la cárcel »

OJO, se ha modificado el orden de las intervenciones de Julia Romero (octubre) y Élida Lois (noviembre) (respecto de un primer anuncio publicado en junio)

26 octobre 2012          
Julia Romero (Univ. Nacional de la Plata) « Los manuscritos de Prisión perpetua, de Ricardo Piglia »

16 novembre 2012
     Élida Lois  (CONICET & Univ. Nacional San Martín) « Cajas chinas y senderos que se bifurcan, se entrecruzan o quedan truncos en el archivo documental de J. B. Alberdi  »

7 décembre 2012       SESIÓN CANCELADA

25 janvier 2013         SESIÓN CANCELADA

22 février 2013       Javier Lluch Prats (Univ. Bolonia), «Un universo de variantes de autor y editoriales: el taller de Max Aub »

22 mars 2013             Michel Lafon (Univ. Grenoble), « L’édition des deux manuscrits de Borges dans le livre de la collection ‘Source’ »

17 mai 2013
                   Carina Blixen (Univ. Lille 3), « Diario de la cárcel/Diario de El Informante. Diario privado y diario literario: dos estados » &  Isabelle Pouzet (Univ. de Rennes 2) « La carta como espacio de creación: el ejemplo del Archivo epistolar Efraín Huerta »

 

Bénédicte Vauthier

Bénédicte Vauthier es Catedrática de Literatura española en la Universidad de Berna (Suiza)

More Posts - Website


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search